top of page
Rechercher

Fresque participative à Plémet

Durant le mois de mai, l'association Couleurs est intervenue à Plémet au collège Louis Guilloux pour faire peindre les internes de l'établissement.

Sur 4 mercredis après-midi, les collégiens ont pu réaliser une grande fresque de 80 mètres carrés.

L'idée était de mettre en couleur les gradins du terrain de sport qui jouxte l'établissement scolaire.

L'artiste Jeremi Ca a organisé les 4 ateliers de manière à ce que les jeunes deviennent les créateurs de la fresque.

Après avoir découpé la surface en zones, les collégiens ont tracé leurs silhouettes et ont apposé des formes sur la surface à peindre. Ensuite dans un soucis d'équilibre et d'harmonie, la fresque s'est vue dotée de couleurs chatoyantes et vives.

Article Ouest-FrancePublié le 12/06/2023

À Plémet, une fresque colorée orne désormais les tribunes du stade de Bodiffé

Les tribunes du stade de Bodiffé, à Plémet (Côtes-d’Armor) se sont enrichies d’une fresque colorée sur laquelle des personnages en mouvement saluent le public et les sportifs. Elle a été inaugurée vendredi 9 juin 2023.

La fresque du stade de Bodiffé a été inaugurée vendredi 9 juin 2023 par Chantal Névo, maire, Ronan Fernandez, adjoint, et Séverine Enon, directrice du collège Louis-Guilloux, en présence de Benoit Rivière, conseiller principal d’éducation, Gérald Moënner, recteur d’académie, Jérémi CA, deux des collégiens ayant participé à la réalisation de la fresque, d’élus et de personnels du collège.



Réalisée par vingt élèves de l’internat du collège Louis-Guilloux, sous la houlette de Jérémi CA, artiste peintre et président de l’association Couleurs, la fresque des tribunes du stade de Bodiffé a été inaugurée vendredi soir, à Plémet (Côtes-d’Armor). Ce projet, lancé par la mairie et par Nathalie Agasucci, l’ancienne principale du collège, avait été reporté en raison de la pandémie. L’exposition de Jérémi CA dans la galerie d’Art du collège et la volonté de Séverine Enon, la nouvelle principale, a permis de le voir aboutir », ​a précisé, lors de l’inauguration, Ronan Fernandez, l’adjoint au maire qui a porté ce projet. Une centaine de bombes de peintures La fresque, d’une superficie de 64 m², a été réalisée au mois de mai en trois sessions. L’artiste a ensuite réalisé les finitions et a verni l’œuvre pour la pérenniser. Son coût de 3 200 € a été financé pour un tiers par le collège et pour deux tiers par la mairie. Plus de cent bombes de peintures ont été nécessaires. J’ai dessiné les silhouettes et les formes que les élèves ont ensuite remplies. On peut concevoir quelque chose de formidable en peinture, pour s’exprimer, en créant ensemble sous le signe de la tolérance, sans avoir jamais peint », ​a conclu Jérémi CA, heureux du partage avec les élèves et fier de leur implication et de leur travail. Les noms de tous les jeunes ayant participé et l’année de sa réalisation seront prochainement indiqués sur un coin de la fresque. Les adultes présents, tout comme les jeunes créateurs, espèrent vivement qu’elle sera respectée et protégée par tous.

14 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page